Acheter des timbres dans un bureau de tabac


C’est certain. Si vous vous engagez dans une fille d’attente de 18kms aux PPT, qui empiète même sur celle de la boulangerie et commence à déclencher les hostilités, juste pour un carnet de timbres, sans exigences de thème particulier (Coupe du Monde, Tintin, l’oeuvre de Léonard de Vinci ou les animaux en voie de disparition), autant ne pas perdre de temps dans un lieu qui, je vous le concède, était l’endroit indiqué pour l’achat, mais qui n’a pas l’exclusivité! En effet, on trouve ce produit dans tous les bureaux de tabac, a priori.

Dites-moi, c’est drôlement provocateur de ma part, nan? SI!!! Parce que c’est un méga « test à l’envie », comme on passe un « test à l’effort » pour s’assurer que le coeur est en bonne marche. C’est à peu près idem! On parle de souffrance, de résistance, même si les conditions sont éloignées l’une de l’autre, même si les enjeux ne sont pas les mêmes. Par contre, ils ont un dessein commun: notre santé…

Vous faites la queue. Respirez peu, jouez  à mimer le nageur du « Grand bleu« , parce qu’un bureau de tabac, c’est un bureau…où on vend du tabac. Et il est super permis de consommer sur place une partie de l’article « à emporter ». Vous allez tousser, vos yeux risquent de piquer, et puis vous allez vous revoir, vous, dans le comportement de cet homme qui trépigne tant qu’il peut, parce qu’il n’a plus rien à consumer et donnerait sa vie pour consommer au plus vite. On fait le pari: vous lui demandez son code à 4 chiffres en échange d’une accélération dans la file et d’une livraison express de blondes: emballé, c’est pesé, un homme en manque est prêt à beaucoup de choses, même à payer d’avantage que le prix d’un produit exagérément taxé.  Bon, j’entends les protestations, ok…Mais j’exagère à peine, vous faites bien des kilomètres, sans vous soucier du prix de l’essence, pour chopper un troquet ouvert 24/24, parce qu’il est minuit, que vos munitions sont à sec. Eh ben on n’est pas loin de la gruge dans un bouge où les gens donnent du coude, se dépassent, s’insultent. Vous êtes dans l’antre de la nicotine et du Beaujolais nouveau: attendez-vous à quelques mots à peine plus osés que ceux que vous avez l’habitude d’utiliser. Et soyez empathique: entre nous, hmm, combien de conducteurs avez-vous insultés en voiture, à la recherche d’une carotte orange allumée? Combien d’injures avez-vous proférées concernant les mères de parfaits inconnus et combien de majeurs avez-vous levés, hmm?

Nous sommes d’accord. Le but: être sûr de soi, préparer l’appoint, pour gagner du temps, se prendre pour « Léon » de Besson, la violence en moins. Genre Je suis sûr de moi, je nettoie, et j’ai toujours raison. Et j’ai une plante verte!

Voilà pourquoi j’aime tant ce film! Parce que j’en nettoyé, des départementales et que j’ai la main verte!:)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s