Notre regard sur les fumeurs…


Alors, pour avoir arrêté de fumer, il faut, bien sûr, avoir un jour commencé. Certains auront stoppé l’aventure au bout de quelques mois, d’autres le jour de leur anniversaire. Et j’en connais qui se sont dit « chiche, on arrête » en sortant d’une salle de cinéma. Ils venaient de voir le film « Le pari » :-). Il y a aussi ceux qui mettent plusieurs années, voire une vie, pour ressentir le fameux déclic, cette petite étincelle qui provoque un véritable incendie ravageur dans la tête: c’est sans appel, c’est ici et c’est maintenant. Eh oui, on ne laisse pas un train passer, surtout s’il était à l’heure hu hu.

Alors fatalement, on sait ce que c’est, on la connaît la vie des fumeurs, et si on observe leurs gestes, on se revoit, mais alors comme si c’était hier! L’empathie fonctionne plein pot. Bien sûr, parmi nous, il y en a qui ne supportent plus l’odeur du tabac et ça déclenche parfois des discussions un peu hostiles, pour peu que la fumée fonce en droite ligne dans les narines de celui qui en a bavé pour cesser le feu…Oui, mais il SAIT. Il ne vous le dit pas forcément, puisque le sujet, ce n’est pas lui, c’est vous, sachant que les volutes s’arrangent toujours pour braver le sens du vent: la clope est si vicieuse qu’elle tenterait par tous les moyens de revenir chez vous! =)

Moi, je me revois quand:

-je croise une femme qui fume en marchant dans la rue, pressée. Elle croit calmer son stress avec la nicotine, mais non, ça ne fait que l’exciter d’avantage. Elle se fout mais alors totalement de l’image qu’elle donne, elle fume, point barre. A présent, ça me fait presque sourire, l’idée que le mariage toluène-goudron puisse faire office de carburant.

-je passe devant les portes des bureaux, qu’il fait en moyenne deux degrés, qu’il commence à neiger, que la météo a annoncé un vent de secteur nord/nord-est, et qu’elle ne s’est pas trompée pour une fois. L’urgence est telle, parfois, que nombre de fumeurs ne portent même pas de manteau. La priorité, dans cet état de manque, c’est pas le confort. Non. On n’anticipe même pas sur le rhume qu’on peut choper sans écharpe, on fonce parce que c’est le quart d’heure syndical. Le but du jeu: en griller un max dans un intervalle de 15 minutes. Parfois, on en allume une dernière, conscient qu’on a un peu rogné sur l’autorisation, alors on inspire une bouffée, pour écraser une tige quasi entière dans la seconde suivante et quelques centimes d’euros (je vous laisse le soin de compter)

-je vois des ongles jaunes . Il existe une technique: les frotter régulièrement avec une tranche de citron. Mes doigts en disaient long sur mes 3 paquets quotidiens. Alors je camouflais, je mettais du vernis. Oui mais la peau, autour, c’est bleurp, faut le dire 😉

-je croise une femme qui porte de magnifiques chaussures, qu’elle a la jambe longue, qu’elle est habillée avec goût et qu’elle règle son compte à un mégot en l’écrasant avec ses escarpins Manolo Blahnik. Je l’ai fait tant de fois. Les filles, si vous saviez ce que ça gâche l’allure! C’est super dommage d’avoir fait tant d’efforts vestimentaires pour finalement casser le mythe. Je sais, je sais…

-j’entends quelqu’un exprimer sa douleur « mine de rien » parce qu’il n’arrive pas à mettre la main sur son briquet. D’un coup d’un seul, tout le monde est suspect, parce qu’on se dit que dans nos amis, on compte au moins un voleur. La joie revient, et on aime d’amour celui qui avoue l’avoir remisé dans sa poche, dans un geste réflexe.

Bon, je suis assez chanceuse: je supporte très bien l’odeur du tabac, sur l’instant. Et elle ne m’incite pas à reprendre, c’est un vrai luxe. Oui mais, en quelques heures, cette senteur évolue et la fumée aura pris soin de s’imprégner sur votre pull, entre chaque fibre et ça vous rappellera un peu l’effet que donne un cendrier froid, question fragrance délicieuse…=)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s